Les Paillettes Vertes

Guide du voyage zéro déchet

Fille qui se promène dans la nature
Temps de lecture : 5 minutes

L’été arrive à grand pas et on commence gentiment à planifier nos vacances d’été et à rêver de belles destinations.

Mais en même temps il y a cette conscience écologique qui fait que l’on a pas envie de prendre un vol low-cost pour aller à Barcelone, ni pour autant d’aller à l’autre bout du monde. Alors comment trouver le bon compromis?

Et que mettre dans son sac à dos / sa valise zéro déchet?

On vous livre notre guide du voyage Zéro déchet, en mode Paillettes Verte ! 🙂

Fille qui se promène dans la nature

Avant de partir: quelques conseils

    • Voyagez moins loin et / ou avec des moyens de transports plus responsables. Il n’est pas nécessaire de partir à l’autre bout du monde pour se sentir dépaysé.
    • Sélectionnez des destinations moins prisées par les touristes (c’est plus agréable et ça désengorge les régions déjà sur-fréquentées)
    • Adoptez le “slow tourism” : Une philosophie qui prône la simplicité, la durabilité et le fait de prendre le temps. Nul besoin d’accumuler les destinations et les activités juste pour les cocher sur sa “bucket list”. Au lieu de courir de gauche à droite, on reste plus longtemps au même endroit et la qualité l’emporte sur la quantité.

Vous avez l’âme aventurière et sportive ?

    • Cyclotourisme : le voyage en vélo (électrique ou pas), ou se déplacer en vélo sur votre lieu de vacances, c’est non seulement agréable, pratique, écologique, et c’est la porte ouverte à de nombreuses aventures et souvenirs de vacances !
    • Train: de plus en plus de destinations s’ouvrent avec les trains de nuit notamment.
    • Bus / Car (comme Flixbus, qui va par exemple à Barcelone pour environ 50.- en 12h, avec un stop à Lyon)
    • Faire du stop ou du bateau stop
    • Faire du camping, dormir en tente (ou sous les étoiles)
    • Découvrir le covoiturage
    • Voyager en van (bien que ça consomme de l’essence et donc, que ça soit plus polluant. Si on considère la globalité du voyage et les ressources utilisées pendant le séjour, en terme d’espace, de consommation d’eau, d’électricité , on se rend vite compte que par rapport à une chambre d’hôtel, c’est probablement plus écologique)

Et si vous avez besoin d’un coup de main, rendez-vous sur eboqueen, la plateforme suisse pour des voyages durables, qui saura vous aiguiller.

Que prendre dans ses bagages ?

Composer votre trousse de toilette zéro déchet et minimaliste

trousse de toilette zéro déchet et minimaliste

L’équipement de base :

    • Shampoing + Après-shampoing solide (qui permettent une économie de place et de poids géniales par rapport aux bouteilles en plastique, et sont souvent utilisables par toute la famille) et une boîte pour les mettre dedans (ou à défaut, une lavette)
    • Savon multi-usage “Le Globe-trotter -> Pratique pour le camping par sa polyvalence – il s’utilise pour nettoyer son visage, ses cheveux, ses mains, son corps, sa barbe, son âme soeur, les enfants, le chien, et même les dents, le linge, la maison et la vaisselle ! Qui dit mieux? 🙂
    • Brosse à cheveux et/ou peigne en bois (ou celle que vous avez déjà, pas besoin d’acheter neuf, mais si vous en avez besoin d’une nouvelle alors privilégiez le bois au plastique)
    • Déodorant naturel, solide ou rechargeable, qui régule la sueur et les mauvaises odeurs sans pour autant la bloquer, même en plein été.
Shampoing solideBrosses à dents en boisDentifrice à croquer

Mais encore:

    • Une huile essentielle (la menthe poivrée contre les mal de transports par exemple, ou la lavande aspic contre les piqûres d’insecte)

Les indispensables dans mon sac à main / dos:

    • Une gourde en inox et éventuellement filtrante pour éviter les bouteilles en plastique si l’on va dans un pays où l’eau du robinet n’est pas potable (ou ajouter du charbon ou bouillir l’eau pour la purifier)

Gourdes en inoxSac réutilisableCouverts réutilisables

Et en bonus :

    • Un Tupperware – pour vos courses chez le bouche / fromager / poissonnier, ou pour y mettres les restes de repas au restaurant, ou encore pour transporter des fruits coupés
    • Un mug pour un thé ou café sur le pouce, si vous êtes adeptes
    • Un bocal en verre qu’on peut utiliser autant pour la boisson que pour de la nourriture

Les bons réflexes une fois sur place :

Consommer zéro déchet rime aussi avec local et équitable. Explorez votre lieu de vacances et découvrez les pépites qui s’y cachent!

En privilégiant les petits commerces du coin, les hébergements et les activités régionales qui non seulement ne polluent pas inutilement, mais développent l’économie locale, plutôt que les grosses multinationales. Et bien sûr, privilégiez la mobilité douce. Quelle meilleure occasion que de s’y mettre lorsqu’on est en vacances, et qu’on prend le temps?

Voilà, on espère que ce petit guide du voyage zéro déchet vous a intéressé! Vous voilà avec quelques clés en main pour faire votre choix au mieux, découvrir des alternatives plus durables et poursuivre avec ses bonnes habitudes ailleurs qu’à la maison 🙂

Profitez de vos vacances, évadez-vous et épanouissez-vous. Faites-nous savoir dans les commentaires vos astuces pour des voyages plus éco-responsables !

Vous allez aussi aimer...

Guide du voyage zéro déchet