Les Paillettes Vertes

Recette de lessive en poudre sans savon

Bocaux
Temps de lecture : 4 minutes
Si vous souhaitez une alternative à la lessive liquide, nous vous proposons ici une recette de lessive en poudre, parfaite pour les foyers ayant accès à une eau chargée en calcaire (dure) et pour le lavage des tissus absorbants (culottes menstruelles, couches lavables, cotons lavables).

Cet article vous est offert par Odile Niederhauser, fondatrice de Madame Pepperpote. Basée à Genève, Madame Pepperpote vous accompagne dans le rangement et l’organisation de votre foyer pour ne plus accumuler, retrouver un bonheur simple, et vivre mieux avec moins.

Bocaux

La dureté de l’eau, un élément à prendre en compte pour le nettoyage

La dureté de l’eau est l’expression de sa teneur en calcium et en magnésium. Elle varie en fonction des sols qu’elle traverse et s’exprime en degré français (°F). 1° F équivaut à 10 mg de carbonate de calcium (calcaire) par litre d’eau. Jusqu’à 15°F, l’eau est considérée comme “douce”. Elle devient “très dure” au-delà de 30°F (source : www.eaupotable.ch)

Deux régions limitrophes peuvent avoir un niveau différent de dureté dû à la zone de prélèvement de l’eau. Prenons par exemple la commune genevoise de Chêne-Bougeries où l’eau – qui provient de la nappe du Genevois, dans le secteur Arve – a une dureté variable entre 18° et 22°F. Il suffit de faire moins de 2 kilomètres pour que l’eau du réseau provienne du lac et que sa dureté descende alors à 12°F… !

Lorsque l’eau est riche en calcaire, c’est une bonne chose au niveau du goût, mais un peu moins au niveau du ménage ! En effet, plus l’eau est dure, plus il faut entretenir les appareils ménagers qui s’entartrent. Au niveau de la lessive, cela a pour conséquence d’utiliser une plus grande dose de lessive afin de neutraliser le calcium. Ou… d’utiliser une lessive maison adaptée à cette situation !

Pour connaître la dureté de l’eau

Pour la région lausannoise : https://www.lausanne.ch/vie-pratique/energies-et-eau/eau/qualite/reservoir-recherche.html

Pour la région genevoise : https://map.sitg.ch/app/?portalresources=SIG_EAU_POTABLE_DURETE

Autres régions : https://www.eaupotable.ch/fr

Une lessive sans glycérine

La lessive en poudre présentée dans cet article est plus adaptée pour le lavage des culottes menstruelles, des couches lavables ou des cotons lavables. En résumé, pour tous les tissus dont la fonctionnalité est d’absorber.

Avec une lessive liquide à base de savon de Marseille par exemple, un dépôt de glycérine peut s’y déposer, rendant ainsi le tissu – au fil des lavages – moins absorbant.

La recette de la lessive en poudre

La recette est très simple mais requiert une bonne préparation au niveau de la sécurité des muqueuses. Elle contient un tensio-actif volatil, raison pour laquelle vous devez couvrir les voies respiratoires, et mélanger les ingrédients dans un espace bien ventilé voire ouvert, comme une terrasse ou un balcon par exemple.

Sodium Coco Sulfate (SCS) en granulés
La recette de la lessive en poudre contient seulement 1 tensio-actif et des ingrédients alcalins.

Le tensio-actif utilisé ici n’est, certes, pas aussi naturel qu’un savon artisanal mais si nous voulons un bon résultat avec une eau dure, ce dernier doit être « puissant » pour venir à bout du calcaire.

Nous utilisons donc un tensio-actif synthétique : le Sodium Coco Sulfate (SCS). Lors du lavage, il emprisonne dans sa mousse les germes et a un effet aseptisant après avoir été rincé à l’eau clair.

Pour les ingrédients alcalins, nous utilisons :

    • Des cristaux de soude pour adoucir l’eau, améliorer l’imprégnation des fibres textiles et bien rincer le SCS

Bicarbonate de soudeCristaux de soudePercarbonate de soude

Il y a autant de recettes que de comptes écolos sur internet !

Nous vous donnons ici les proportions conseillées par Madame Pepperpote, testées et approuvées par Les Paillettes Vertes :

Pour 500 grammes de lessive :
    • 150 gr de SCS
    • 150 gr de bicarbonate de soude
    • 150 gr de cristaux de soude
    • 50 gr de percarbonate de soude

Mélangez le tout (attention, à manipuler avec précaution) et gardez la poudre dans un bocal hermétique. Deux cuillères à soupe par lavage est la dose conseillée, dans le compartiment à lessive ou dans une boule doseuse directement dans le tambour. Cette recette s’utilise aussi pour une lessive à la main, dans le lavabo.

Et si vous faites une machine de linge blanc ou clair, n’hésitez pas à rajouter une cuillère à soupe de percarbonate de soude directement dans le tambour, pour autant qu’il s’agisse d’une machine à 40°C minimum (en-dessous, le percarbonate ne réagit pas).

Tous les ingrédients mentionnés dans cette recette sont disponibles dans la boutique en ligne des Paillettes vertes

Plus d’excuse pour ne pas l’essayer et, ainsi, avoir une alternative à la lessive liquide et sans savon !

Laisser un commentaire

Vous allez aussi aimer...

Vinaigre blanc

Le vinaigre blanc

Temps de lecture : 7 minutes Premier à ouvrir notre série de posts sur les ingrédients

Recette de lessive en poudre sans savon